Cercle LeVoyageur

Mécanique et ses tutos

Remplacement tube de sortie échappement

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • jlouis69
    Maître des clés

    3,929 posts

    Envoyer un MP

    51946

    Bonsoir à tous,

    Par ce présent sujet je tiens à attirer l’attention des propriétaires d’un Camping-Car LE VOYAGEUR sur porteur MERCEDES propulsion et tout du moins à compter de la collection 2007 jusqu’à ?????? 2013, voire éventuellement 2014.

    Il faut savoir en effet que la sortie du tube d’échappement se dirige vers la gauche du véhicule au droit du grand tiroir latéral coulissant et notre constructeur préféré a été contraint de réduire la longueur de la pièce d’origine faute de quoi  ce tiroir ne pourrait se fermer.

    Par conséquent le tube d’échappement est raccourci et l’extrémité coudée vers le bas récupérée puis soudée .

    Il est arrivé à plusieurs possesseurs de ces RX et LVX (chassis Mercedes uniquement, donc pas les rares ALKO), à ce que la soudure s’oxyde fortement ayant pour effet la perte du coude et par conséquent les gaz d’échappement ne pouvant se diriger vers le bas, ceux-ci viennent directement sur le tiroir en plastique qui fond avec toutes les conséquences que vous pouvez imaginer.

    Dans mon cas où j’étais informé de cet incident, je vérifiais régulièrement l’état de mon échappement aussi bien au niveau de son extrémité que sur toute sa longueur.

    6 mois auparavant alors que je devais faire une petite balade j’ai constaté que ce tube était très légèrement fissuré au niveau du 1er coude après sa liaison avec celui où se trouve le pot de détente. Ni une ni deux, je rebouche celle-ci à l’aide d’un produit ad’hoc. 

    Après cette 1ère balade j’ai constaté que la réparation avait donné satisfaction et de même au retour de la seconde sortie. Toutefois avant de repartir prochainement je constate que non seulement la fissure est réapparue mais qu’une partie de la soudure précitée du coude de sortie était à présent absente.

    Pas question de partir ainsi et me voici parti chez Mercedes afin d’acheter un joli tube de sortie tout neuf.

    Voici « la bête » sur la photo ci-dessous :

    Au cas où  …………  😉 sa référence :

    Vous vous doutez bien que le plus dur n’était pas de sortir sa Carte Bancaire (« seulement » 142,36 € TTC) pas plus que le délai de mise à disposition (commande avant 17 H 30, arrivée le lendemain matin), mais de démonter celui en place.

    En effet, après 15 années de bons et loyaux services et près de 72 000 Km, le temps avait fait « son travail » et par conséquent l’oxydation avait complètement « scotché », voire plutôt soudé sa liaison avec la partie amont.

    Après un bon moment d’un travail digne de celui d’un forçat mais allongé sur le dos non pas pour dormir vous vous en doutez bien, le fameux WD40 accompagné surtout d’un burin et de multiples coups de marteau, le voici finalement démonté.

    Il est à noter que le collier de serrage, bien qu’également oxydé, ne m’a pas posé de problème particulier, mais voici le résultat en « image » de l’emmanchement avec la partie amont :

    A présent, jouons au sujet des 7 erreurs  😉 ou tout du moins la devinette  afin de trouver le neuf  😉

    Compte tenu des nombreux coups donnés sur le tube afin de le déboîter, le produit de réparation s’est désolidarisé. Photo suivante :

    Bien m’en a pris de remplacer ce tube également en regard de son extrémité coudée en bien mauvais état :

    Vous remarquerez sur la photo ci-dessous que l’usine LE VOYAGEUR n’a pas procédé à une soudure « bout à bout » mais a inséré un manchon dans le diamètre intérieur au niveau du tube tronçonné puis, après raccourcissement de l’extrémité, vient l’emboîter et maintien le tout par un cordon de soudure extérieur. Il me semble que le diamètre extérieur du manchon étant inférieur de 2 mm au diamètre intérieur du tube cela ne donne pas un parfait emboîtement. De ce fait il se produit une importante corrosion au niveau du jeu de ces 2 éléments.

    N’étant pas équipé d’un quelconque matériel de soudure j’ai donc confié la réalisation de la modification à un professionnel en lui confiant l’ancien pour modèle ainsi que de procéder à une soudure bout à bout. En voici le résultat :

    Alors que le tube d’origine est  réalisé d’un seul tenant obtenu par le cintrage d’un acier avec un alliage de zinc, celui-ci se trouve être moyennement protégé contre la corrosion contrairement au niveau des cordons de soudure qui assemblent les points d’ancrage aux 2 silentblocs qui eux, se corrodent très rapidement.

    De ce fait j’ai protégé tous les points de soudure (y compris l’extrémité coudée soudée bout à bout), avec une peinture supportant une température de 600 °C.

    Reste à présent la mise en place sur la partie amont :

    Là ce ne fut quand même pas réellement une partie de plaisir compte tenu de l’infime différence de diamètre entre les 2 parties. De ce fait il m’a été nécessaire de procéder à un léger évasement de la partie femelle (donc sur le nouveau tube).

    Bingo, cela a parfaitement fonctionné en ayant préalablement garni de graisse haute température (cuivrée) les parties mâle et femelle, puis mise en place du collier de serrage également remis à neuf (peinture après brossage).

    Pour finir, remise en place des 2 silentblocs dont le 1er ci-dessous :

    Et voici le travail achevé ;

    et reparti pour un tour (au moins 15 ans) avec un beau coude tout beau tout neuf :

    Avis aux amateurs (tout du moins les propriétaires de RX et LVX  ;-)) inspectez votre tube de sortie faute de quoi vous aurez des surprises !

    Bien amicalement

    Jlouis

     

     


    LeVoyageur, LVX 2010 (Mercedes)     Rhône
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.